Friday, December 01, 2006

Media Mystica.

Nous ne retiendrons pas les lieux empesés de l'histoire religieuse et culturelle, ni les disputatio quasi médiévales qui tentèrent de préciser plus encore la photo en des détails si hyperréalistes que la vaticanique procession parut surréelle comme l'événement inouï : Un pape en méditation tournée vers la Mecque comme un pas de danse derviche tout-intériorisé.

Ce moment très-arrêté semble indiciel d'un tournant définitif dans ce qu'on nomme improprement : "le choc des civilisations". Lequel fait plutôt penser, aujourd'hui, à deux paquebots immenses qui s'accosteraient l'un à l'autre, dans une longue approche toute de prudence. Car le moindre abordage un peu trop brusque provoquerait la casse considérable et le naufrage de tous les bâtiments de la culture mondiale ; ça, nul n'en douterait plus !

Comment alors, dénier à la Turquie son lien avec l'Europe ? comme Nicolas Sarkozy vient de le faire "vu à la télé", dans son discours qui marcha à rebours du jour même qu'il le prononça. Comment persister encore à considérer abusivement l'islam comme un danger planétaire ? ce pendant que l'occident enfume allègrement toute la planète par son vaste effet de serre en spray, qui n'a pas assez de visage d'affiche sur lequel nous pourrions y greffer un couteau à lame rougie pour mieux-épouvanter les peuples que l'Empire maintient dans son orbe par la terreur médiatique.

En revanche, en occident chrétien et laïque, l'islam a un visage large assez et d'aucuns ne manqueront point de supposer quelque manoeuvre terroriste ou islamiste, dans les coulisses diplomatiques de cette invite de la turquesque autorité mahométane. Laquelle sut, tout de même, mener le Pape par la main, à ce qu'il pria presque avec des musulmans et tous tournés vers la Mecque. A la vérité, ce fut comme une victoire de la sagesse orientale, qui semble aussi participer d'une heureuse résurgence des grands mélanges médiévaux. Quand tout était possible, avant le retour à l'ordre sur le mode rationnel et si fixement, qu'il méconnaît encore ces brusques inversions d'attitudes et de discours que nous voyons aujourd'hui.

C'est donc une porte qui s'est ouverte par cet effet favorable de la mystique, et qu'il faudrait prendre cet effet en grand compte pour la meilleure transformation des sociétés polluées : Un effet qui montrerait la mystique si habile à espèrer encore dans le pardon et dans ces chemins de Damas qui savent tout changer l'obscurité en la lumière, et si subitement, comme un miracle en nature.

Demian West

1 comment:

Odal GOLD said...

Moi, voilà plutôt ce que j'en pense,du monothéisme des gens gentils :
http://elhaz.blog4ever.com/blog/lirarticle-73740-195832.html

Odal GOLD www.odalgold.com