Monday, February 12, 2007

La RAF libérée sous surveillance des Victimes




Le "Fränkischer Tag" annonce qu’à Ettlingen en Allemagne, on va libèrer tantôt l’ancienne terroriste de la R.A.F. la blonde Brigitte Mohnhaupt. Et, forcément, ça passe très mal dans les rangs des enfants des victimes que l’organisation a assassinées pour la cause révolutionnaire.

Ainsi, Sabine Reichel, qui est la fille de Georg Würster qui fut tué à Karlsruhe en 1977, le dit tout-du-long comme elle le pense : "On n’y peut rien, car la Justice allemande est ainsi rendue." Vrai : lundi, le Tribunal du land à Stuttgart a décidé que Mohnhaupt serait libérée à la fin mars, après ses 24 ans passés en prison. C’est-à-dire deux ans avant la durée de la peine minimale prévue pour les crimes terroristes.

Certes, l’affaire est ancienne assez, mais Reichel insiste sur le fait que les complices Mohnhaupt et Klar ont quand même tué plus d’une fois et si régulièrement, pendant toute la période que dura leur mandat révolutionnaire auto-proclamé, soit des années. Une peine perpétuelle serait donc, à tout le moins, équivalente à ce que " nous devons également subir en tant que victimes." souligne Sabine Reichel en des propos si amers envers les terroristes, comme envers une Justice qui effacerait l’ardoise si aisément.

Cette protestataire improvisée de 42 ans écrit des lettres qu’elle introduit dans le vif des débats médiatiques en Allemagne. Non pas pour obtenir deux ans de plus pour les Bonnie and Clyde de la R.A.F., mais pour des principes qui ne relèveraient pas de la haine, ni de la revanche, selon ses propos. En fait, Reichel voudrait que les ex-terroristes admettent, définitivement, que leurs actions furent des errances qui les ont menées tout simplement aux crimes, et sans raison autre que de vouloir contraindre l’Etat par la force et la terreur.

Dans ses conditions de libération, nul ne saurait douter que Reichel sera devant la porte monumentale, pour attendre l’ex-terroriste Mohnhaupt à la sortie de son nouveau virage le 27 mars. Pour bien veiller à ce que la blonde Brigitte ne soit pas tentée de se libérer plus encore sur toutes les scènes médiatiques. Car, Brigitte Mohnhaupt y trouverait aussitôt Sabine Reichel à qui répondre.

Demian West

1 comment:

La mouche du coche said...

Puisque nos sommes ici entre nous Demian, laisse-moi te dire ceci : c'est dans tes articles les plus reprochés parce que les plus "people" que tu touches au plus profond.

Oublie Poutine et Bush.